VOLKSWAGEN GOLF II GTI 16s Match32 000 €

Demande d'information Recevoir un pack photos En stock

Bonjour, 

Voitures Vintage Lyon vous propose une VOLKSWAGEN Golf II GTi 16s Match de Janvier 1989.

L’auto a été livrée neuve en France à son premier propriétaire parisien via la concession VAG Pierre Canale Du Blanc-Mesnil. 

Outre son état général proche concours à tout point de vue, c’est le kilométrage de l’auto qui est hors norme : à peine plus de 26000 d’origine ! Première main jusqu’en 2016, le premier propriétaire n’utilisa que très rarement cette Golf. Les deux propriétaires qui lui ont succédés ont fait de même, ce qui permet aujourd’hui à cette voiture d’afficher un kilométrage insolent pour une Golf II.

Les Golf II GTi succèdent avantageusement aux GTi originelles en ce qui concerne la qualité des matériaux et d’assemblage. Toutefois, la puissance n’était pas revue mais la masse augmentée, les GTi « 8S » ne distillait pas autant de plaisir que leurs devancières. Volkswagen rectifie le tir avec la « 16S » (139 ch) : ce moteur retravaillé donne un tout autre caractère à la voiture. Ici, il s’agit en plus d’une très rare version « Match ». Seulement 2400 exemplaires sont sortis de chaine (1200 numérotés puis 1200 classiques), ce qui en fait une vraie rareté. De nombreux éléments sont spécifiques à cette version : citons pêle-mêle le compteur « digifiz », la direction assistée ou encore le toit ouvrant. Dans cet état, avec cet historique et ce kilométrage, on tutoie l’exceptionnel. 

En sus des éléments pré-cités (état, kilométrage), nous proposons comme à notre habitude une auto avec un dossier complet – et sans frais à prévoir – puisque plus de 33 documents (factures, CT, CG, carnet) sont livrés avec cette Golf pour en certifier l’état, le kilométrage, l’entretien et l’historique.

Cette voiture a fait l’objet d’un comparatif avec une 205 GTi 1.9 dans le magazine KM/H d’avril/mai 2019. Élogieux sur l’exemplaire spécifique, les journalistes soulignent aussi tout l’intérêt de cette version qui, malheureusement, est rarement trouvable en état d’origine : les golf II GTi ayant souvent été la cible d’amateurs peu scrupuleux quant au respect de l’état de leur voiture. 

Le moteur vif de la 16S, le coût d’entretien dérisoire, la polyvalence de la voiture et son look aujourd’hui résolument vintage de la voiture sont autant d’arguments qui viennent s’ajouter aux qualités intrinsèques de la voiture que nous vous proposons. 

La voiture est visible dès à présent dans notre showroom situé à proximité immédiate de Lyon (ouvert sur RDV 7 jours sur 7).

Livraison (par transporteur spécialisé) et expertise possibles en sus (par expert indépendant et agréé assurances).

Suivez nous également sur les réseaux sociaux pour connaître nos futures arrivées et notre quotidien ! (FB et IG)

Nous prenons également en charge les travaux à réaliser sur votre auto : carrosserie, mécanique, sellerie, climatisation, débosselage…

NOUVEAU : Prestation de gardiennage de votre auto dans local sécurisé et gardienné 24/24.

Fiche d'identité

Carrosserie : Coupé

Type : 19KR22

Année : 1989

Date 1ère mise en circulation : 10/01/1989

Puissance fiscale : 9 cv

Puissance réelle : 139 ch

Cylindrée : 1781 cm3

Nombre vitesses : 5

Type de boite : Manuelle

Nombre de places : 5 places

Kilométrage : 27619 kms

Nombre d'exemplaires : 2400

Couleur extérieure : Noir métal

Couleur intérieure : Tissu gris / bandes tricolores

Type sellerie : Tissu

Clé : 2 clés d'origine

Carte grise : Normale

Date contrôle technique : OK en date de 2018, à repasser

Photos (cliquez pour agrandir)

Historique - Entretien

Cette GTi a été mise en circulation le 10 janvier 1989.

Elle a été livrée neuve à Paris comme en témoigne la copie du bon de commande d’époque pour un montant total de 117642,21 Francs, remise comprise. Le bon de commande prévoyait une date extrême de livraison au 21 décembre 1988. En sus est jointe une facture de la concession datée du même jour pour une commande d’un jeu de tapis et d’un jeu d’écrou antivols (ces deux éléments étant encore sur l’auto). Vient également une copie du barré rouge des mines d’époque.

Nous pouvons imaginer que les premiers entretiens sur l’auto ont été réalisés par le premier propriétaire lui même ou une de ses connaissances, étant donné que nous n’avons pas de tampons sur le carnet mais un tableau dans lequel il répertorie tous les entretiens que sa voiture a subi entre 1989 et 1995. Il comporte la trace de 6 vidanges, avec contrôle systématique de tous les niveaux, des bougies, de la pression des pneus …

Le 25 août 1992, un récépissé de déclaration de dégradation volontaire de véhicule du commissariat de police de Necker (Paris 15) nous apprend que la voiture subi un acte de malveillance pour voler l’autoradio : la vitre avant droite est cassée, la carrosserie de la portière de cette même porte est endommagée. Est jointe à cette déclaration une facture du lendemain mentionnant le remplacement de la glace de porte droite avec nettoyage de l’intérieur et mise en peinture de la porte, pour un total de 1573,37 francs. Ces travaux ont été réalisés au garage « Saint Lambert », Paris 15.

Une expertise assurances datée du 14 décembre 1994 nous informe que la voiture était côtée à l’époque 48000 francs, tandis que le cours moyen de la voiture à cette même date selon l’argus n’était que de 28600 francs. La voiture était donc déjà en 1994 en état bien supérieur à la moyenne des golfs sur le marché.

En terme de suivi, nous disposons de tous les CTs de la voiture dès 1994, du carnet d’entretien et le dossier de factures présent remonte à 2002.
De manière exhaustive, nous pouvons noter :

- 1992 : Remplacement du circuit imprimé du compteur Digifiz à 13 850 kms chez VW Drancy (93)
- 2002 : changement des silencieux intermédiaire et arrière
- 2004 : nouvelle batterie
- 2006 : changement de l’accumulateur de carburant suite fuite essence chez VW Paris 7
- 2010 : remplacement de la distribution chez VW Paris 7
- 2010 : changement des 4 pneus et géométrie
- 2010 : nouvelle batterie
- 2010 : achat d’huile et de lave-glace
- 2017 : achat d’une bague de palier pour guidage d’axe de commande de tringle et douille de palier de fixation pour guidage de tringle
- 2017 : achat de nécessaire à vidange et remplacement de la distribution, 4 bougies
- 2018 : achat extension d’aile avant droite avec baguette
- 2019 : achat de nécessaire à vidange
- 2019 : passage en carrosserie suite réparation non satisfaite de 1992 et micro-gravillonnage du capot : mise ne peinture de la porte droite, du capot et aile avant droite pour éviter une quelconque différence de teinte (photos jointes)
- 2019 : forfait nettoyage/vidange circuit de freinage

Depuis que la voiture est arrivée chez Voitures Vintage, nous avons réalisés les frais suivants :

- Detailing complet de la voiture : nettoyage en profondeur intérieur/extérieur/moteur
- Changement des 4 pneus pour des Continental en monte d’origine 185/55 R15V.
- Débosselage sans peinture de la porte avant gauche qui présentait un tout petit défaut.

Aucun frais n’est à prévoir.

L’auto est livrée avec :

- 16 factures d’entretien et de pièces, dont la facture d’achat originale
- Copie de toutes les anciennes CG (3)
- Rapport d’expertise assurance en valeur agréée de 1994
- Copie du barré rouge des mines
- 12 rapports de CT + 1 à venir
- Pochette VW complète comprenant le carnet d’entretien, la notice d’utilisation, le réseau VW
- Brochure commerciale d’époque des différentes variantes de Golf GTi
- Une RTA d’époque sur les Golf II GTi
- Magazine KM/H d’avril/mai 2019 avec l’article sur cette Golf + quelques photos du reportage
- 2 clés d’origine « 16V » avec leur fourreau
- Un jeu de plaques d’immatriculation fond noir, lettres grises.

Carrosserie - Chassis

L’auto est présentée dans sa couleur d’origine et seuls les éléments mentionnés plus haut ont été repeints : porte droite, capot, aile avant droite. Tous les autres éléments de carrosserie sont en peinture d’origine comme l’attestent les relevés effectués par nos soins avec l’appareil de mesure de peinture.

Tous les éléments sont parfaitement alignés.

Les deux pare-chocs ne présentent ni déformation, ni usure, ni trace de frottement.
L’ensemble des pièces de carrosserie en matière plastique (extensions d’ailes, calandre) est en parfait état, la couleur noire bien présente et non passée.
A noter une légère trace de frottement sur l’extension d’aile arrière droite et sur le rétroviseur droit.

Tous les soubassements sont sains et sans corrosion.

Tous les optiques et feux sont à l’état neuf.

Toutes les vitres se présentent en excellent état, gravées de l’immatriculation originelle de la voiture ( 774 HDJ 75), exception faite de la vitre passager étant donné que celle ci a été remplacée.

Tous les joints de vitres et de portes sont à l’état neuf.

Les 4 jantes BBS d’époque sont en état neuf. Elles sont chaussées de 4 pneus neufs Continental monte 185/55 R15V.

D’après ce que nous savons, les stickers des versions limités étaient posés par les concessionnaires lors de la livraison (au bas des ailes arrière). Cette auto n’en est pas pourvu, donc difficile de valider ou non son appartenance au groupe des 1200 numérotées !

L’état de la baie moteur et du coffre ne souffre d’aucun reproche.

Intérieur

L’intérieur est entièrement d’origine et se présente réellement à l’état neuf.
Véhicule non fumeur d’origine, (aucune odeur de fumée, passée ou récente), ça sent le neuf, précisément la Volkswagen neuve !

Toute la sellerie, d’origine, est comme sortie d’usine : les tissus sont bien tendus, aux couleurs prononcées, la mousse est ferme. Le ciel de toit est impeccable. La moquette de la voiture, noire, est neuve puisque toujours protégée par des sur-tapis d’origine, encore présent aujourd’hui dans la voiture.

L’autoradio est un accessoire d’origine VW, modèle « Gamma ».

Le toit ouvrant mécanique fonctionne parfaitement sans aucun bruit (rails graissés, nettoyés).
Il est parfaitement étanche.

Tous les plastiques sont en excellent état, signe de la qualité de fabrication de cette voiture.
La jante du volant en cuir est à l’état neuf, tout comme le pommeau de vitesses !

Le tableau de bord « Digifiz », résolument eightie’s, apporte un certain charme désuet à l’ensemble et donne de la gaieté à cette intérieur assez sombre. Il fonctionne parfaitement, tout comme l’ensemble de l’instrumetation de cette Golf.

L’étiquette d’origine VW est encore présente dans le coffre, avec tous le codes options d’époque ainsi que l’étiquette de peinture.

La moquette de coffre ainsi que la plage arrière n’ont aucun défaut.
La roue de secours galette est présente, neuve d’origine en Michelin (jamais roulée) et le cric complet est fixé grâce à sa sangle d’origine.

Comportement Routier

Dès le quart de tour de clé effectué, la mise en marche de toute l’instrumentation de bord nous fait voyager dans une époque révolue. Le son caractéristique du 4 cylindres 16 soupapes VW est des plus plaisants.

Sur la route, et comme le mentionne le reportage réalisé dans le magazine KM/H, la voiture est extraordinairement saine. Quoi que relativement lourde, les 139ch permettent de s’amuser sans aller côtoyer des vitesses hautement « réprimandables ». La grande surface vitrée, caractéristique d’une époque, associée au toit ouvrant permettent d’avoir les premières sensations ressenties à bord d’un cabriolet !
Un vrai plaisir !